En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites. En savoir plus

Ok

Le plomb dans l'eau, la maîtrise des risques

Si vos tuyaux sont en plomb, quelques précautions à prendre

Même si le risque est minime en Ile-de-France, certaines règles de précaution sont faciles à respecter :

  • Ne pas boire une eau ayant séjourné longtemps dans les tuyaux. Faire couler l'eau le matin ou au retour d'un week-end, et l'utiliser pour d'autres usages (arroser les fleurs, se laver les mains...)
  • Ne pas boire l'eau adoucie.
  • Ne préparer vos boissons ou vos plats qu'avec de l'eau froide car la dissolution du plomb est plus importante dans l'eau chaude.

Recyclage des conduites en plomb

Lors des opérations de modernisation de branchements, le SEDIF a contractualisé avec les entreprises de travaux mandatées pour ces opérations, la mise en place d’un système de « bon d’achat » émis par les sociétés assurant la collecte de ce déchet. Ainsi, 81 tonnes de plomb ont été récupérées lors de la 7éme phase concernant 15 600 branchements.

Une fois collecté, le plomb fait l’objet de revente en gros auprès d’entreprises de fonderie de type « Le Plomb Français ». Ce matériau est ensuite recyclé dans le cadre de la construction de batteries automobiles et industrielles.

Le marché mondial du plomb s’élève à environ 7 millions de tonnes par an, dont plus de la moitié obtenue par recyclage et dont 70% sont consacrés aux batteries.

Le plomb est un élément toxique et sa présence dans l'eau est étroitement surveillée. Une nouvelle réglementation fixe la teneur maximale autorisée à 25 microgrammes par litre depuis fin 2003. Cette limite passera à 10 microgrammes par litre en 2013. Des investissements considérables sont réalisés sur le réseau afin de garantir la protection des personnes.

Le plomb dans l'eau

En Ile-de-France, les mesures faites sur les ressources et en fin de filière de traitement confirment l'absence de plomb dans l'eau potable.

La corrosion des tuyauteries en plomb peut, cependant, entraîner la présence de plomb dans l'eau. En Ile-de-France, le bon équilibre minéral de l'eau limite ce risque de corrosion.

Les effets sur la santé

Le plomb est un élément toxique pour l’homme. A long terme, l’accumulation de plomb dans l’organisme peut être nocive et provoquer le saturnisme.
Femmes enceintes, jeunes enfants, nourissons et personnes malades constituent les populations les plus vulnérables.

Le plomb peut provenir des tuyauteries en plomb ou des anciennes peintures au plomb. Aujourd’hui, les seuls cas de saturnisme constatés touchent des enfants ayant ingéré des écailles d’anciennes peintures au plomb qui s’effritent.

Aucun cas de saturnisme lié à la consommation d'eau n'a été détecté en Ile-de-France.

La norme : une garantie de protection maximale

Le principe de précaution maximale adopté par les autorités sanitaires vise à protéger notamment les populations les plus fragiles.

Selon la législation française, la teneur en plomb de l’eau ne doit pas dépasser 25 microgrammes par litre. Cette limite passera à 10 microgrammes par litre en 2013.

Un vaste programme pour endiguer toute trace de plomb dans l’eau

Il n'y a jamais eu de canalisations en plomb dans le réseau public de distribution du Syndicat des Eaux d'Ile-de-France.

Seuls, les branchements reliant la canalisation à l'abonné ont été réalisés en plomb et font l'objet d'un programme de modernisation (remplacement par des matériaux nouveaux: polyéthylène...) qui se fait aujourd'hui à un rythme accéléré.

La priorité a été donnée depuis 1998 aux établissements accueillant des enfants (crèches, écoles...) et des personnes vulnérables (hôpitaux, cliniques...).

172 557 branchements ont été modernisés entre 1995 et 2008, se décomposant comme suit :

  • 110 832 unités ont été réalisées en appels d’offres publics depuis 2000 sous maîtrise d’ouvrage du SEDIF
  • 61 725 unités ont été remplacées par le délégataire dans le cadre de la délégation depuis 1995.


96 581 interventions restent à mener à terme avant fin 2013.

Le parc de branchements du SEDIF est constitué de 565 127 branchements, dont 30,5 % ont été modernisés (branchements restants au 31/12/2008 : 17,1 %).

La responsabilité des propriétaires

Dans les habitations, il peut exister des tuyauteries en plomb qui sont susceptibles de générer un risque pour votre santé. 

La rénovation des installations privées au-delà des compteurs d’eau relève de la responsabilité individuelle des propriétaires qui peuvent bénéficier des subventions pour ces travaux (renseignements auprès de l'Agence Nationale pour l'Amélioration de l'Habitat au 01 49 27 07 30).

 

Centre relation client

Du lundi au vendredi de 8h à 19h30 et le samedi de 9h à 12h30

Tél :

09 69 369 900*

*Appel non surtaxé, que l'appel soit passé d'une ligne fixe, d'un téléphone mobile ou d'une box

Urgence fuite (7J/7, 24H/24)

Tél :

09 69 369 918*

SEDIF
14, rue Saint-Benoit
75006 PARIS

Tél : 01 53 45 42 42
Fax : 01 53 45 42 79

sedif@sedif.com