Surveillance de la ressource

Une surveillance permanente de la ressource en amont de la prise d'eau

Les eaux  prélevées dans les nappes de I'Albien, de l’Yprésien et des Calcaires de Champigny présentent des caractéristiques stables liées à la nature géologique des terrains qu'elles ont traversés au cours du temps. Leur stabilité physico-chimique et bactériologique ne nécessite pas une surveillance en continu mais simplement une surveillance de routine pour suivre l'évolution à long terme.

Les eaux superficielles de la Seine, la Marne et l'Oise sont, quant à elles, caractérisées par des variations de leur qualité liées principalement aux conditions climatiques. Elles présentent, en outre, une fragilité face aux pollutions accidentelles. Une surveillance permanente est donc nécessaire pour mettre en œuvre les traitements nécessaires à leur potabilisation. Dans le cas des installations du SEDIF, cette surveillance permanente s'effectue par l'intermédiaire :

- de stations d'alerte

Station d'alerte Ablon-sur-Seine

Sept stations d'alerte, situées au niveau des prises d'eau des trois usines du SEDIF et à quelques kilomètres en amont de celles-ci, surveillent en continu la qualité de l'eau grâce à des analyseurs. Les informations sont directement rapatriées aux postes de commande des usines. Selon les paramètres, elles permettent d'alerter sur des dégradations de la qualité de l'eau,  dont la cause peut être due à des pollutions accidentelles, des efflorescences algales, des variations brutales du débit, et d'ajuster les taux de traitement appliqués dans les usines.


- des analyses fréquentes

Des analyses ponctuelles de la qualité de l'eau complètent les informations obtenues par les stations d'alerte et les analyseurs en continu situés aux prises d'eau.


- un réseau d’experts anti-pollution

Experts anti-pollution

Les agents antipollution basés à Choisy-le-Roi, Méry-sur-Oise et Neuilly-sur-Marne réalisent un travail de terrain et forment un maillon supplémentaire dans la chaîne de surveillance de la ressource par l'entretien d'un réseau d'interlocuteurs et la connaissance des principales sources de pollution. Ils ont un rôle essentiel lors de la mise en place d'« alertes pollution » et assistent efficacement les exploitants lors des crues ou des étiages des cours d’eau. Ils surveillent par ailleurs le respect des prescriptions et  interdictions définies dans les  périmètres de protection des prises d’eau des usines d'eau potable, souterraines ou superficielles.


- le SIG Ressources

Le SIG Ressources est une base de données géo-référencée des sites, en amont des prises d'eau du SEDIF, dont les activités peuvent être à l’origine de contamination des milieux aquatiques, couplée à un système d'information géographique. Il peut être consulté depuis le lieu d’une pollution.

Plan d'action pollution


Les infos de ma commune