En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites. En savoir plus

Ok

Téléo : le Télérelevé des compteurs d'eau

Dans le cadre du nouveau contrat de délégation de service public, le SEDIF a confié à son délégataire, Veolia Eau d’Ile-de-France, le déploiement d’ici fin 2015 d’un système de télérelevé des compteurs d’eau. 
Aujourd'hui, tous les abonnés du SEDIF peuvent ainsi bénéficier de Téléo et des services Téléo +.

Avec le relevé à distance des compteurs d’eau, les abonnés du Service public de l’eau bénéficient d’une facturation en temps réel, mais aussi d’une meilleure maîtrise de leur consommation, et d'une alerte en cas de surconsommation.

Désormais, tous les compteurs posés ou échangés sont équipés d’un module radio.
Pour transmettre l’index du compteur, ce module émet des ondes à très faible puissance, deux fois par jour pendant quelques secondes.
Le signal est transmis via des répéteurs et des concentrateurs disposés sur la voie publique et sur les toits d’immeubles, jusqu’au service clientèle de Veolia Eau d’Ile-de-France.
La facturation est établie sur des données réelles : fini les estimations et le relevé à domicile!

> Un déploiement par phases

150 communes concernées :
Le télérelevé a été déployé par phases annuelles, qui ont couvert le territoire du SEDIF progressivement. Pour en savoir + cliquez ici

> L'installation du réseau fixe dans la commune

Les lieux d’implantation des répéteurs et des concentrateurs ont été définis avec chaque mairie.

> Le remplacement des compteurs

Veolia Eau d’Ile-de-France procède au remplacement de tous les compteurs d’eau. Lorsqu'il n’est pas accessible depuis la rue, un rendez-vous est proposé à l’abonné dans une plage de 2 heures. L’intervention du technicien dure une demi-heure.

> Le raccordement

Les nouveaux compteurs sont ensuite raccordés au réseau de télérelevé. Veolia Eau d’Ile-de-France s’est associé à l’opérateur m2ocity (groupe Orange) pour le déploiement de ce réseau.
(+ d'informations sur m2ocity)

> L'accès aux services Téléo +

Un délai de plusieurs mois peut être nécessaire entre le changement du compteur, la facturation des consommations réelles et l’accès aux services Téléo + inclus dans le prix de l’eau.

Les services Téléo +, activables sans frais supplémentaire, assurent une meilleure maîtrise des consommations d’eau. Ils permettent :

  • de suivre sa consommation d’eau en permanence sur internet.
  • d'accéder à l’historique de ses consommations.
  • d'être alerté en cas de surconsommation.
  • de fixer soit même son seuil d’alerte.

Des avantages nombreux :

  • pas de dérangement pour les relevés de compteur.
  • les factures correspondent au volume réellement consommé et non plus estimé.
  • lors de votre emménagement, le relevé est lu à distance et vous bénéficiez immédiatement de l’eau chez vous.

Pour activer les services Téléo+, rendez-vous dans votre espace client  (pour y accéder, cliquez sur « espace abonnés »).

Questions / Réponses

Cliquez sur la question pour accéder à sa réponse

Quels sont les avantages du télérelevé ?

Avec Téléo, le Service public de l’eau réduira ses coûts de fonctionnement. Mais c’est surtout l’abonné qui en profitera :

> plus de dérangement pour le relevé de votre compteur,
> des factures correspondant aux consommations réelles,
> un suivi de consommation sur Internet,
> une alerte en cas de surconsommation. 

Pourquoi les compteurs doivent-ils être changés ?

Les compteurs actuels ne sont pas tous équipés d’un module radio permettant le relevé à distance. C’est le cas en particulier de tous les compteurs antérieurs à 2006. Près de 400 000 compteurs seront échangés, au rythme de 35 communes par an en moyenne, jusqu’en 2015.

Est-ce obligatoire ?

Veolia Eau d’Ile-de-France est responsable des compteurs d’eau. Le Règlement du Service public de l’eau prévoit que tous les compteurs doivent être équipés d’un dispositif

 

permettant le relevé à distance.

Dans le cas particulier d’un compteur appartenant à l’abonné, un nouveau compteur est fourni par Veolia Eau d’Ile-de-France.

L’abonné ne peut pas refuser l’accès à son compteur (cf. Règlement du Service public de l’eau - articles 3, 15 et 33.3).

 

Qui réalise l’intervention ?

Le télérelevé fait appel à deux processus distincts et complémentaires au niveau technique, avec des acteurs différents. Le premier, pose de nouveaux compteurs, est réalisé directement par le délégataire du SEDIF. Le deuxième, déploiement des matériels de relais et de collecte des informations, fait appel à un opérateur extérieur, m2ocity.

Qui est responsable du déploiement ?

La réalisation de ce projet relève de l’entière responsabilité contractuelle du délégataire. Toutefois, les investissements de création du réseau de collecte et les coûts de maintenance sont directement portés par l’opérateur, qui sera gestionnaire du réseau et supportera les risques liés à l’évolution technologique du service de télérelevé.

Quand le service sera-t-il disponible ?

Le déploiement du télérelevé dans une commune demande plusieurs mois : 4 à 5 mois pour changer tous les compteurs, puis 3 mois de relevé à distance en “mode piéton” (un releveur passe dans la rue pour enregistrer les données avec un terminal de radiorelevé). Il faut aussi quelques mois pour installer les équipements de relais d’informations à des emplacements convenus avec la mairie. Au total, en comptant la phase de test, il y a entre 12 et 18 mois de la pose du nouveau compteur jusqu’à la première facture télérelevée.

Est-ce gratuit ?

Oui. Le service Téléo est inclus dans le prix de l’eau et ne concerne que les particuliers et professionnels qui reçoivent une facture d’eau.

Est-ce dangereux pour la santé ?

Face à l’inquiétude qui accompagne le développement des technologies radio fréquences depuis 20 ans, l’Organisation Mondiale de la Santé a analysé de nombreuses études scientifiques réalisées sur la période avant de prendre position. L’OMS a conclu que les données actuelles ne confirment en aucun cas l’existence d’effets sanitaires résultant d’une exposition à des champs électromagnétiques de faible intensité. (Source)

Qu’en est-il des ondes électromagnétiques ?

Les valeurs d’exposition induites par les modules radio, répéteurs et passerelles, sont très inférieures aux seuils réglementaires, qu’ils soient exprimés en V/m (champ

 

électrique), W/kg (débit d’absorption spécifique local “tête et buste”) ou W/m2 (densité surfacique de puissance).

La technologie retenue utilise la bande de fréquence 868-870MHz dédiée aux applications industrielles, scientifiques et médicales (ISM) et ne nécessite pas d’autorisation

préalable, compte-tenu de la faiblesse des puissances d’émission.

Toutes les mesures de prévention recommandées par les parties prenantes au débat sur les champs électromagnétiques sont bien évidemment appliquées :

> Le nombre et la durée des émissions des modules radio des compteurs sont très faibles : ils émettent 2 fois par jour pendant une durée totale de 3,6 secondes (soit 1 heure sur 3 ans) et ils sont donc inactifs pendant 99,995% du temps.

> Lorsqu’ils émettent, leur puissance est très faible (25 milliwatts), c’est pourquoi la pile qui les alimentent est prévue pour 15 ans.

> Même dans les configurations les plus défavorables (WC, salle de bain, cuisine, etc.), ils sont installés à distance du corps humain, ce qui a pour effet de réduire encore plus les niveaux d’exposition.

Les ondes émises équivalent à celles d’une télécommande de garage.

Comment la vie privée est-elle protégée?

Les informations contenues dans les signaux radio sont totalement anonymes, et ne permettent pas de localiser les compteurs, ni a fortiori de connaître la nature des consommations (douches, WC, équipement ménager, etc.) :

> Les données enregistrées sont le N° de module radio et celles concernant les consommations d’eau ; aucune donnée relative au nom et à l’adresse du client n’est transmise ;
> Veolia Eau d’Ile-de-France est le seul organisme capable de rapprocher les données relevées à distance des noms et adresses de ses clients ;
> Veolia Eau d’Ile-de-France est le seul utilisateur des données ;
Avis de la CNIL

Zoom

 

Centre relation client

Du lundi au vendredi de 8h à 19h30 et le samedi de 9h à 12h30

Tél :

09 69 369 900*

*Appel non surtaxé, que l'appel soit passé d'une ligne fixe, d'un téléphone mobile ou d'une box

Urgence fuite (7J/7, 24H/24)

Tél :

09 69 369 918*

SEDIF
14, rue Saint-Benoit
75006 PARIS

Tél : 01 53 45 42 42
Fax : 01 53 45 42 79

sedif@sedif.com