Qualité radiologique

Quatre indicateurs réglementaires

La réglementation française définit quatre indicateurs pour suivre la qualité radiologique des eaux destinées à la consommation humaine :

  • les activités alpha globale et bêta globale résiduelle servent à orienter la stratégie d'analyse,
  • l'activité en tritium et la dose totale indicative (DTI) sont des références de qualité. Si elles ne sont pas satisfaites, une enquête environnementale et des actions correctives peuvent être engagées.

Les valeurs des trois premiers indicateurs sont issues directement d'analyses effectuées en laboratoire à partir d'échantillons d'eau. Le quatrième indicateur est obtenu par un calcul nécessitant des analyses lourdes pour l'identification et la quantification des radionucléides présents. Lorsque les valeurs des activités alpha globale et bêta globale résiduelle sont inférieures respectivement à 0,1 Bq/l et 1 Bq/l (1), la dose totale indicative est supposée inférieure ou égale à sa référence de qualité et n'est pas calculée.

Aucun dépassement mesuré

Depuis la mise en place du suivi des indicateurs de radioactivité dans le contrôle sanitaire en 2004, aucun dépassement des seuils de qualité n'a jamais été mesuré pour l'activité en tritium et la dose totale indicative dans les eaux produites par le SEDIF. Ces seuils sont fixés respectivement à 100 Bq/l (1) et 0,1 mSv/an (2).

Il est à rappeler que l'eau et l'alimentation contribuent très faiblement à l'exposition des populations aux rayonnements ionisants, majoritairement due à la radioactivité naturelle et aux expositions médicales.

(1) becquerel par litre
(2) milliSievert par an 

Les infos de ma commune