Station de pompage

Le territoire du SEDIF est constitué de zones géographiques aux altitudes variées (de +30 m au-dessus du niveau de la mer, le long des rivières notamment, à plus de 200 m). 

L’eau est une première fois pompée ou « élevée » en sortie des usines de production, pour desservir les zones les plus basses dites de première élévation.

Pour alimenter toutes les zones du territoire quelle qu’en soit la topographie, le réseau de distribution est équipé de 44 stations de pompage dimensionnées pour pouvoir assurer les pointes de consommation et se secourir mutuellement :

  • 38 stations de relèvement alimentant des réservoirs de deuxième ou troisième élévation refoulant l’eau dans le réseau pour assurer une pression satisfaisante au robinet, permettent d’assurer la distribution de l’eau dans les meilleures conditions techniques et économiques.
  • 4 stations de surpression assurent une pression suffisante dans les réseaux qui ne sont pas en équilibre avec un ou des réservoirs.
  • Enfin, dans sa pratique de sécurisation des installations, le SEDIF a choisi de privilégier l’interconnexion de ses 3 grandes usines principales. Pour cela le SEDIF dispose de 2 stations de transfert permettant des échanges d’eau traitée entre secteurs (principe de secours mutuel).

Les infos de ma commune